Trucs et conseils pratiques pour les Québécois qui envisagent de faire l’achat d’un véhicule neuf

Prenez connaissance de l’information suivante avant de faire l’achat d’un véhicule NEUF au Québec :

L'achat d'un véhicule neuf est une décision importante, mais elle ne devrait pas être un casse-tête. Une personne achète en moyenne de 10 à 12 voitures au cours de sa vie. Il est donc important de bien se préparer et de faire les bonnes recherches afin de prendre une décision en toute confiance. Une fois que vous avez choisi le modèle que vous désirez acheter ou louer, vous devez ensuite savoir identifier ce qui constitue un bon prix. C'est ici que les choses se compliquent. Avant de signer un contrat, vous devez d'abord savoir comment reconnaître une bonne affaire lorsque vous déchiffrez la complexité des prix des véhicules neufs au Québec.

Le PDSF - Le prix de détail suggéré par le constructeur, communément appelé prix courant ou prix affiché, représente le prix établi par le constructeur automobile. Normalement, il s'agit du prix que le concessionnaire voudrait que vous payiez. Bien que la majorité des nouveaux véhicules sont vendus à un prix inférieur au PDSF, certains concessionnaires insisteront sur ce prix pour un véhicule connaissant un vif succès, qui est en grande demande et produit en quantité limitée.

Le prix facturé du concessionnaire - Le constructeur automobile transmet au concessionnaire une facture pour ses véhicules dès leur livraison à ce dernier. En général, le concessionnaire paie pour les véhicules au moyen d'une marge de crédit négociée à l'avance. Ainsi, il devra payer des intérêts à partir de la première journée.

Retenue - La plupart des constructeurs automobiles contribuent au paiement des intérêts et des coûts liés au marketing et à la publicité engagés par le concessionnaire en lui payant un montant (retenue) lorsqu'un véhicule est vendu. En général, cette somme représente entre 2 et 2,5 % du montant facturé. Les concessionnaires tiennent rarement compte de la retenue lorsqu'ils négocient le prix de vente d'un nouveau véhicule.

Marge de profit maximale du concessionnaire - La différence entre le PDSF et le prix payé par le concessionnaire représente la marge de profit maximale sur laquelle le concessionnaire se base pour négocier.

Objectifs du concessionnaire et de l'acheteur - L'objectif du concessionnaire est de négocier un prix qui se rapproche le plus possible du PDSF alors que celui de l'acheteur (vous) est de négocier un prix se rapprochant le plus possible du prix payé par le concessionnaire.

Marge de profit réelle du concessionnaire - La différence entre le prix payé par le concessionnaire et le prix que l’acheteur (vous) paie représente le profit réel réalisé par le concessionnaire, avant les taxes et les coûts indirects.

Coûts indirects et bénéfices nets - Montant déduit par le concessionnaire sur la marge de profit réelle pour payer le salaire, la commission et les primes du vendeur et du directeur des ventes. Le reste du profit réalisé sert à couvrir toutes les autres dépenses indirectes. Le montant résiduel final représente le bénéfice net du concessionnaire.

Offres incitatives proposées à l'acheteur par le constructeur - Offre incitative proposée à l'acheteur (vous) par le constructeur pour favoriser la vente. Ces offres incitatives sont souvent affichées dans les médias et peuvent prendre la forme de taux de financement ou de location jusqu'à 0 %, des remises en espèces (telles que 2000 $) ou une combinaison des deux. Si un constructeur automobile vous offre le financement à 0 % OU une remise en espèces de 2000 $, cela signifie que vous ne pouvez obtenir ces deux promotions simultanément. Vous devez alors choisir l'une des deux options. Dans certains cas, il est possible de combiner à la fois le taux d'intérêt de 0 % et la remise en espèces de 2000$, mais cette situation arrive rarement.

Offres incitatives proposées au concessionnaire par le constructeur - communément appelées des rabais cachés. À l'interne, ces offres incitatives cachées proposées au concessionnaire sont appelées des crédits marketing, des remises en espèces, des rabais en argent, des offres incitatives financières, des rabais à la livraison, etc. De nombreux constructeurs automobiles utilisent ces mesures pour inciter les concessionnaires à vendre davantage de véhicules. Dans certains cas, les constructeurs ne veulent pas nécessairement afficher ces offres incitatives pour ne pas entacher leur image alors que d'autres les utiliseront pour encourager les concessionnaires à augmenter leur inventaire et conséquemment, le nombre de voitures vendues. La plupart des concessionnaires tiennent compte des rabais du constructeur lorsqu'ils négocient le prix d'une voiture. Concrètement, cela signifie que l'acheteur (vous) peut acheter/louer un nouveau véhicule pour moins que le prix coûtant.
Conclusion - comme vous pouvez le constater, obtenir un prix pour une nouvelle voiture peut être très complexe. Maintenant que vous en savez davantage, est-ce que vous vous rendriez chez un concessionnaire pour négocier un prix par vous-même, sans connaître les renseignements ci-dessus? Votre réponse est probablement un NON catégorique! Devenez membre de CarCostCanadaᴹᴰ et obtenez tous les renseignements dont vous avez besoin Cliquez ici.

Étape 1 : Limitez vos choix... Une des étapes les plus importantes lors de l'achat d'un nouveau véhicule est de déterminer quel type de voiture répond le mieux à vos besoins. Préférez-vous une voiture très spacieuse ou, au contraire, un modèle compact et économique? Qu'il s'agisse d'une minifourgonnette Dodge Caravan pour conduire les enfants à leurs pratiques de hockey ou d'une sportive Mazda Miata décapotable pour profiter de l'été, il est essentiel de cibler un type de modèle et une échelle de prix.

Étape 2 : Faites vos recherches... Une fois que vous aurez arrêté votre choix sur un modèle et une échelle de prix, il faut ensuite passer en revue les caractéristiques, l'indice de sécurité et les critiques. Des dizaines de voitures différentes pourraient correspondre au type de modèle que vous avez choisi; c'est pourquoi il est parfois très utile de prendre connaissance des analyses réalisées par les experts afin de limiter vos choix. Il existe de nombreuses sources pour vous aider à faire des recherches approfondies sur les voitures neuves (remarque : plusieurs de ces sites Web sont en anglais seulement), y compris des magazines automobiles en ligne comme auto123, TheCarMagazine www.TheCarMagazine.com, Motor Trend www.MotorTrend.com et CanadianDriver www.CanadianDriver.com. Vous pouvez également consulter le site Web des constructeurs; voici quelques-uns des meilleurs sites canadiens : www.Honda.ca, www.Toyota.ca, www.Ford.ca, www.Nissan.ca, www.BMW.ca, www.Mazda.ca et www.Subaru.ca. Pour des renseignements concernant l'indice de fiabilité, visitez : www.Edmunds.com, www.JDPower.com ou www.ConsumerReports.org.

Étape 3 : Essayer la voiture... Il faut toujours faire l'essai des modèles qui vous intéressent. Peu importe ce qu'en disent les critiques, la seule manière de savoir si vous aimerez vraiment votre nouvelle voiture est de l'essayer vous-même. N'hésitez pas à amener votre famille faire un essai d'au moins 20 minutes, sur des routes semblables à celles que vous empruntez normalement. Bougez les sièges, familiarisez-vous avec les caractéristiques de la voiture; vous en décèlerez ainsi rapidement les points forts et les points faibles.

Étape 4 : Stratégie d'achat... L'étape la plus importante! Lorsque vous êtes enfin prêt à faire l'achat de votre nouveau véhicule, gardez à l'esprit les points suivants afin de rendre votre expérience d'achat plus agréable. Tout le monde veut obtenir sa nouvelle voiture à un bon prix. Mais comment reconnaître une bonne affaire? C'est souvent ici que l'anxiété fait surface. Si vous hésitez entre deux autos affichées à 30 000 $, comment savoir laquelle choisir? Supposons que le concessionnaire puisse vous accorder un rabais de 500 $ sur la première voiture, alors que pour la seconde, vous pourriez obtenir un rabais de 1 000 $, en plus d'une remise en espèces cachée de 3 000 $. Votre décision serait beaucoup plus facile si vous aviez accès à cette information. Le travail du vendeur est de vous vendre une voiture au prix de détail suggéré par le constructeur, aussi appelé PDSF. Pour obtenir le meilleur prix possible pour votre voiture, vous devez connaître le prix payé par le détaillant et, surtout, quels sont les rabais offerts par le constructeur sur les modèles qui vous intéressent. Tous ces renseignements sont inclus sur Votre Rapport de prix de CarCostCanadaᴹᴰ. Imaginez maintenant que vous connaissez le prix payé par le concessionnaire, et que vous avez déduit toutes les remises en espèces applicables. Voilà la situation idéale pour commencer les négociations, puisque vous connaissez le prix réel payé au constructeur par le concessionnaire. Compte tenu des économies possibles, le coût d'un Rapport de prix est négligeable. Il vous permettra d'écourter les négociations et d'économiser de 500 $ à 5 000 $ ou plus sur votre nouvelle voiture.

Étape 5 : Acheter sans tracas... Une fois que vous aurez obtenu vos Rapports de prix, prenez rendez-vous avec un vendeur expérimenté ou avec le directeur des ventes chez un de nos concessionnaires préapprouvés ou encore chez le détaillant le plus près de chez vous. La plupart des concessionnaires visent à réaliser un profit de 10 % sur le prix de vente d’une voiture. Par exemple, si une voiture est affichée à 30 000 $, le concessionnaire pourrait n’avoir payé que 25 000 $. Un profit de 10 % équivaut dans ce cas à 2 500 $. C’est beaucoup d’argent dans les poches du concessionnaire plutôt que dans les vôtres. Heureusement, la plupart des concessionnaires sont prêts à accepter un profit aussi bas que 3 % ou 4 % et même à vous faire profiter des rabais du constructeur, mais seulement s’ils estiment qu’ils doivent le faire pour conclure une entente avec l’acheteur. Prenons le même exemple de la voiture affichée à 30 000 $. Si le concessionnaire accepte de réaliser un profit de seulement 3 %, il obtient donc 750 $. Vous économisez donc 1 750 $, plus la TPS et la TVQ sur ce montant (à un taux de 14 %, cela représente des économies totales de 1 995 $). C’est beaucoup d’argent! Une fois que vous êtes en mode négociation, présentez votre Rapport de prix au vendeur et dites-lui que vous êtes prêt à payer un prix raisonnable. Vous conclurez ainsi une transaction rapide et presque sans efforts, après quoi vous pourrez ensuite annoncer fièrement à vos amis quel fin négociateur vous êtes. Devenez membre de CarCostCanadaᴹᴰ et obtenez tous les renseignements dont vous avez besoin en cliquant ici.